Contact|Volkswagen Assistance Dépannage

Je souhaite être rappelé

Amortissement des véhicules

Amortissement des véhicules

AMORTISSEMENT des VP
Les véhicules acquis par les entreprises font partie intégrante de l’actif immobilisé de l’entreprise car ils sont destinés à servir de manière durable à l’activité de l’entreprise.
Les véhicules sont donc inscrits à l’actif de l’entreprise par leur coût réel d’acquisition (prix d’achat + frais annexes).

Un plafond d'amortissement revu et corrigé

  • Avant le 1er janvier 2006 : pour un véhicule de tourisme sous contrat de location ou acheté par une société (ou une profession libérale), la limite du plafond d'amortissement du prix du véhicule de tourisme était à 18 300 €.
  • Depuis le 1er janvier 2006 : pour les véhicules acquis ou utilisés à partir du 1er janvier 2006 et dont le taux d'émission de CO2 est supérieur à 200g/km, le plafond d'amortissement du prix du véhicule est ramené à 9 900 €. Le coût de l'imposition lié à la réintégration fiscale de la partie non amortissable du véhicule peut varier selon la durée d'amortissement (4 ou 5 ans). Ceci pour un taux d'imposition maximum de 33,33 %.
  • Le plafond d'amortissement du prix du véhicule reste fixé à 18 300 € pour les autres véhicules (sauf gamme N1).

Exemple :

Golf 20 300 € = 2 000 € de réintégration sur 4 ans = 500 € taxé à 33,33 % d'IS = 166,50 €.
Touareg 49 900 € = 40 000 € de réintégration sur 4 ans = 10 000 € taxé à 33,33 % d'IS = 3 333 €.

  • Les véhicules homologués en N1 sont amortissables en totalité.